Notre demande

Que le gouvernement s’engage immédiatement à assurer la rénovation globale et performante du parc immobilier français d’ici 2040 et à élaborer un système de financement simple et progressif prenant en charge l’intégralité des travaux pour les propriétaires les plus modestes.

LEs chiffres

20%

GES venant secteur résidentiel ou tertiaire 

Plus de 5 millions

de passoires thermiques 

12 millions

de personnes en précarité énergétique 

6,6%

des logements classés A et B en France

Nous demandons de renouer avec la philosophie de la proposition de la Convention Citoyenne pour le Climat, avec un agenda contraignant pour les propriétaires et un volet d’aide suffisamment conséquent pour que les ménages les plus précaires n’aient pas à supporter les coûts des travaux.

Nous sommes conscients qu’une telle politique de rénovation énergétique doit prendre en compte l’ensemble des problématiques qu’elle implique, à l’image de celles qui ont été considérées par la CCC : notamment en ayant recours à des travaux permettant d’atteindre directement un niveau de performance énergétique satisfaisant, en favorisant autant que possible le recours à des matériaux bio sourcés et locaux et en organisant leur disponibilité, en privilégiant toujours la sobriété dans les travaux, en lançant en parallèle un plan de formation de professionnels de la rénovation, en garantissant qu’aucune hausse des loyers ne vienne pénaliser injustement les locataires précaires après travaux, en mettant en place un guichet unique d’aide accessible et efficace. 

Nous pensons qu’une victoire sur un sujet précis et pertinent provoquera une émulation au sein de la société et des mouvements de résistance pour le climat, elle apportera la preuve qu’il est possible, pas à pas, de changer le monde

Nous sommes convaincus qu’une victoire législative écologiste par la résistance civile permettra de catalyser des centaines d’autres campagnes et mouvements de résistance, et d’inspirer des millions de personnes prêtes à agir mais qui ne croient plus qu’il est possible d’infléchir la politique de nos gouvernements.


lettre ouverte au prÉsident de la république

Monsieur le Président, c’est avec déception, colère, espoir et courage que nous vous écrivons aujourd’hui. 

Alors que le constat scientifique est sans appel quant à notre situation actuelle. Alors que dépasser la barre des 2°C pourrait conduire à la disparition de pans entiers de surfaces habitables sur Terre. Alors que nôtre fenêtre d’action se referme de jours en jours. Nous sommes aujourd’hui encore face au déni de la gravité de notre situation et à l’inaction de notre gouvernement. 

Nous aimerions croire en votre engagement, en un futur dans lequel les forces vives de la société civile s’engagent et construisent ensemble un avenir vivable et souhaitable. Pourtant nos propres tribunaux ont condamné votre gouvernement pour inaction climatique. Pourtant la Convention Citoyenne pour le Climat et votre promesse du sans filtre ont été bafouées, ses propositions appauvries, vidées de leur substance et de leur efficacité. 

Monsieur le Président, nous vous demandons pour la dernière fois d’assurer votre devoir vis-à-vis du peuple français et de montrer votre capacité à le protéger en déployant un plan d’action et d’investissement pour la sauvegarde de nos écosystèmes et de notre société. 

Notre revendication est la suivante : Que le gouvernement s’engage immédiatement à assurer la rénovation globale et performante du parc immobilier français d’ici 2040 et à élaborer un système de financement simple et progressif prenant en charge l’intégralité des travaux pour les propriétaires les plus modestes.

Si le gouvernement français ne se montre pas en capacité de répondre à notre demande d’ici au 28 mars 2022 il sera alors de notre devoir d’entrer en résistance civile pour prévenir du crime à l’encontre de notre pays, de l’humanité et de la vie sur terre.

Nous ne serons pas spectateurs du désastre climatique en cours.

Dernière Rénovation


ENVIE DE CHANGER LES CHOSES?